Actualités

Actualités

Deux nouveaux directeurs pour les Archives Rudolf Steiner

David Marc Hoffmann dirige les Archives Rudolf Steiner depuis 2012. En mars 2025 il prendra sa retraite. Dès le mois suivant, la direction sera assurée collégialement par l'enseignante Waldorf et slaviste Angelilka Schmitt et l'économiste et philosophe Philip Kovce.

 … >>

La fondation Edith Maryon

Le 2 mai 2024 sera le centenaire de la mort de la sculptrice Edith Maryon. La fondation de Bâle célèbre son éponyme.

 … >>

Pourquoi avons-nous besoin d’une Société anthroposophique ?

On ne devient pas membre d’une société ordinaire : c’est avec sa propre réalité à la fois humaine et cosmique qu’on s’intègre à ce nouvel édifice social, qu’on y participe et qu’on le constitue toujours à nouveau.

 … >>

Relance de mourir.ch

Le site Internet francophone mourir.ch a ouvert au public ce 15 décembre 2023 dans sa nouvelle version.

 … >>

Le premier et le prochain Congrès de Noël

Dans notre entretien avec Clara Steinemann à propos du Congrès de Noël de 2023 nous nous demandons entre autre si l'Anthroposophie est une école ésotérique, un discours philosophique sur l'être humain ou encore quelque chose d'autre.

 … >>

Formation en Goetheanisme, une méthode scientifique à découvrir

Le Forum pour la Science de l'Esprit propose un cursus de quatre ans en goethéanisme, débutant en septembre 2023.
L'objectif de ces études est d'apprendre un mode de connaissance libérateur et ouvert sur l'avenir, grâce auquel la personnalité et, par conséquent, l'élément social peuvent se développer en harmonie avec la dignité humaine.
À ce sujet, nous avons posé quelques questions à Iris-Astrid Seiler, psychologue, co-organisatrice et enseignante du cours.

 … >>

Schweizer Mitteilung

Nouvelles de la vie anthroposophique

En juin, les Nouvelles de la vie anthroposophique suisse rendent compte de la conférence des délégués du 22 avril 2023 à Will, qui s'est déroulée dans une ambiance de vénération extrêmement stimulante. Le sujet étant la culture de la conversation, on a montré comment cultiver l'échange avec l'autre.

 … >>

Un chemin pour approfondir les douze nuits saintes

Pratiques spirituelles pour l’apogée de l’hiver

Le réveil du « je » le plus élevé était censé se passer pendant les mystères de Noël, car ceux qui ont connaissance des faits spirituels savent qu’à ce moment de l’année des forces favorables à un tel renouveau traversent l’espace.
(GA 190, 17.12.1906)

Les nuits saintes sont le temps dans lequel les forces de la terre aident le plus la clairvoyance.
(GA 174b, 14.02.1915)

L’âme clairvoyante peut se plonger dans un monde spirituel lumineux pendant Noël.
(GA 158, 01.01.1912)

***

L’écrit ici présenté (en allemand) apparaît après d’années d'observation des transformations de l'hiver profond et des jours de Noël ; nous pouvons dire qu’en essayant de percevoir à travers la méditation l’essence de la saison de Noël, on arrive à des résultats presque renversants : le monde spirituel se concentre d’une manière puissante. Comme en rayonnant de loin vers l’intérieur de l’existence terrestre, le monde vient à l’essentiel de tout être, appelant à ce qui est vital. Cela s’applique toujours à un seul hémisphère de la terre. 

Au cours de l’année, la réalité surnaturelle n’est jamais aussi présente et relativement facile à percevoir qu’au cœur de l'initiation de Noël, entre la fin de novembre et le 6 janvier. Si l'on comprend à quel point les effets transformateurs de Noël affectent non seulement l’élément psychique-spirituel, mais aussi l'éthérique-physique, par exemple les semences, les œufs et les chrysalides, l’ampleur que prend le pouvoir de la fécondation peut susciter une admiration pleine de respect.

Si, à partir de notre époque, nous pouvons compter sur un nombre toujours croissant de perceptions et de recherches relatives à ce qui est plus subtilement perceptible, nous pouvons nous attendre à une expérience grandiose de Noël et de ses effets. Une concrétisation d’indications générales et des suggestions de recherche dans cette direction sont le contenu de l’écrit de Noël partagé cette année. Les longues citations de Rudolf Steiner ici enchaînées visent à fournir un panorama détaillé des résultats de ses recherches sur le Noël comme base pour des travaux ultérieurs dans cette direction. Les détails peuvent désormais également être observés et approfondis : commencer par un élément tiré des descriptions suivantes peut ouvrir de toutes nouvelles dimensions de la connaissance spirituelle à chaque Noël. Espérons que ces indications relatives au Noël puissent avoir un écho favorable et encourager des processus positifs pour les personnes qui pratiquent déjà ce genre de quête. Ainsi, après 100 ans d'attente*, au sein de la culture de Michael – en ce qui concerne les perceptions de l'âme –, on pourrait travailler sur des développements spirituels et scientifiques utiles aux besoins du présent.

>> Hineinfinden in die Weihnächte (texte en allemand)

***

* À cet égard, Friedrich Rittelmeyer posa une question à Rudolf Steiner, dont voici le compte rendu :
« Pensez-vous donc que l’anthroposophie signifiera plus qu’un fort choc dans notre culture ? Pensez-vous qu’elle peut parvenir jusqu’à former une culture nouvelle ? »
Steiner devint subitement sérieux : « Si l’humanité n’accepte pas ce qui lui est offert maintenant, elle devra attendre encore cent ans », a-t-il déclaré. Une émotion profonde semblait l’avoir pris. Non une simple vague de tristesse, mais plutôt l’orage d’un jugement. Il se tut. Je n’ai jamais vu quelque chose de pareil, comme l’âme humaine peut frémir en un seul moment ».

(Friedrich Rittelmeyer, Meine Lebensbegegnung mit Rudolf Steiner, 12. Auflage 2007, S. 83./84.)

Retour